Non classé

RDC : Vital Kamerhe, le retour !

Après son acquittement par la justice, Vital Kamerhe, l’ancien chef de l’administration Tshisekedi, a entamé depuis lundi le 12 septembre, une tournée pour la paix dans l’Est de la République Démocratique du Congo.Après la ville de Goma, et dans plusieurs villages des territoires de Masisi, et Rutshuru au Nord-Kivu, le président national de l’Union pour la Nation Congolaise, UNC est arrivé au Sud-Kivu sa province natale jeudi après-midi, où il a été accueilli par des foules sur l’axe Katana – Bukavu.

Pour cette première tournée depuis son acquittement, Vital Kamerhe a choisi de revenir dans l’Est, son fief. Il est originaire du Sud-Kivu, le secrétaire général de son parti l’UNC est lui du Nord-Kivu.

Partout où il passe, Kamerhe se dit être porteur d’un message de paix et appelle les différents groupes armés notamment les rebelles du M23 à déposer les armes. Il en profite pour appeler au patriotisme, et à soutenir l’armée congolaise, mais aussi Kamerhe adresser un message de remerciement aux populations de l’Est pour l’avoir accompagné pendant les moments difficiles qu’il a traversés lorsqu’il avait ses ennuis judiciaires.

Ses partisans le considèrent comme l’homme de la situation, lui qui maîtrise les problèmes de l’Est de la RDC. Ils sont convaincus qu’il peut apporter sa contribution dans la recherche de solution.

Cette tournée pourrait permettre aussi à l’UNC de se refaire une santé et de resserrer les rangs alors que ces deux dernières années ont été marquées par des divisions internes, notamment pendant l’incarcération de Vital Kamerhé. Le chef de l’UNC l’a d’ailleurs reconnu jeudi soir dans son discours à la place de l’indépendance, avant de se rendre dans le territoire de Shabunda, et à Birava dans le territoire de Kabare ce vendredi.

«Dans la famille chacun a ses caprices, celui-ci veut toujours accuser celui-là, et celui-là en veut à celui-ci à l’absence de papa, mais en bon père de famille je vous comprends et je vous appelle au pardon mutuel, et à avancer pour l’intérêt du parti, et de toute la population congolaise», a exhorté Kamerhe.

Après le Nord et le Sud-Kivu, Vital Kamerhe se rendra à Kindu et à Kisangani, avant d’entamer une deuxième étape qui l’amenera en Ituri, dans le Haut-Uélé, au Bas-Uélé, et dans la province du Tanganyika.

Par Mitima Delachance

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 10 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer