société

Sud-Kivu : Construction de la RN5, la SOCIV de Mumosho déplore la lenteur dans l’exécution des travaux

La Société Civile du Sud-Kivu, sous-noyau de Mumosho déplore « la vitesse de Tortue » avec laquelle se déroulent les travaux sur la Route Nationale Numéro 5 (RN5), notamment le tronçon Nyantende-Kamanyola.

D’après Pascal Aganze, président de cette structure citoyenne à Mumosho contactée par Kivu5 ce mardi 6 Février 2024, les travaux n’avancent pas sur cette route, pourtant lancés il y a déjà six (6) mois passés déjà.

« C’est increvable que dans 6 mois on terrasse 2 kilomètres. Cette route risque d’être construite pendant 10 ans pour ce petit tronçon. Et l’on se demande, on arrivera à KAMANYOLA qu’elle période » S’est interrogé Pascal Aganze.

« Le gouvernement congolais doit cesser de distraire le peuple. Cette route qui nourrit toute la ville de Bukavu est en danger dans plusieurs coins qui sont impraticables. C’est le cas par exemple de Nyangezi, Businga, et Ngomo, où les véhicules ne traversent plus »    A poursuivi notre interlocuteur.

Il rappelle aux autorités que les populations de Mumosho, Nyanngezi, de Kamanyola et de toute la province s’attendent à une route qui respecte des normes internationales. Cela, en respectant le système de canalisation, des arrêts, des voies des piétons afin de faciliter la Circulation des habitants.

Ainsi, la Société Civile de Mumosho demande l’implication des autorités congolaises, pour mettre la pression en vue de la poursuite « rapide » des travaux sur cette Route Nationale.

Par Eric Shukrani

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer