société

Sud-Kivu : La paix dans l’Est de la RDC au centre d’une rencontre entre une délégation de notables Banyamulenge et le docteur Denis Mukwege

Une délégation de notables Banyamulenge vient de rencontrer ce jeudi 30 Juillet 2020 le prix Nobel de la paix 2018, Docteur Denis Mukwege à hôpital de Panzi.Ceci pour échanger autour de la paix dans l’Est de la RDC et en particulier dans les hauts plateaux à cheval de Fizi, Uvira, Mwenga et Walungu au Sud-Kivu en proie à des violences depuis plus de 3 ans et qui ont détruit plus de 80 % de cet espace habité par les Banyamulenge, Babembe, Bafuliru, Banyindu et d’autres communautés venues, comme Shi, Lega, Buyu etc…

Cette delegation composée de Hon Enock Ruberangabo et Jeanscohier Muhamiri a fait avec le docteur Denis Mukwege
un tour d’horizon d’un passé pacifique qui a toujours caractérisé ces communautés jusqu’ à rappeler leurs propres relations d’une génération qui a grandi ensemble, les vues ont convergé pour des actions communes afin d’échanger des informations utiles pour une sorte de feuille de route de plaidoyer.

Le journal kivu5.net vous présente un extrait des résolution prise lors cette rencontre pour la paix au Sud-kivu

« Nous avons souhaité ensemble pour l’intérêt de toutes les communautés, les vœux suivants :

  1. Condamner unanimement les violences dans cette partie de la province et exiger des enquêtes crédibles sur ces violences depuis 1993 à nos jours pour aboutir à une véritable paix et réconciliation.
  2. Appel à la retenue et à l’apaisement dans les hauts plateaux ;
  3. Voir les membres des communautés concernées s’abstenir des discours de haine ethnique entre elles et contre leurs leaders respectifs surtout dans les réseaux sociaux;
  4. Tous les leaders doivent plutôt générer des discours d’appel à la paix de tous et non à la haine ;
  5. Les ennemis à la base des guerres de 1996 à ce jour, ne sont pas de communautés mais plutôt les manipulateurs régionaux des milices locales et étrangères en alliance qui vise consciemment ou inconsciemment le déracinement des populations locales au profit d’un désordre qui profite aux commanditaires régionaux de cette guerre, voilà le fondement du tweet du Prof Dr Denis Mukwege sur Kipupu ;
  6. Le Prix Nobel affirme être au service de l’humanité et donc de son pays pour faire avance la paix perturbée depuis plus d’un quart (1/4) de siècle à l’Est de notre pays et souhaiter voir tous les leaders travailler pour la paix ;

7.Les leaders Banyamulenge participant à cet échange souhaitent un engagement mutuellement profitable aux communautés locales des hauts plateaux, informer le Prix Nobel de la situation des violences dans les hauts plateaux de Minembwe et participer à toute initiative de paix locale et provinciale.

Nous avons TOUS retenu qu’aucune communauté ne chassera pas une autre et que le vivre ensemble est alors de mise »

Par la Rédaction

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 13 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer